Palma Christi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 24 novembre 2008

Obama et nous

Une Eglise n’est pas une institution qui doit avoir des partis pris politiques . Pour autant , elle ne peut être indifférente aux affaires de la cité et du monde . Les membres de cette Eglise ont des opinions différentes sur la conduite de la Cité . Pour autant , leur foi chrétienne les rassemble sur l’essentiel , c’est-à-dire sur les conséquences des valeurs qu’ils ont en partage.. Et un de ses membres s’accorde le droit d’exprimer sa joie profonde pour ce que signifie pour notre monde la victoire de Barack OBAMA dans les présidentielles américaines . Pour la raison superbement exprimée par son adversaire malheureux John Mac Cain le soir même des élections : cette élection à la présidence de la première puissance du monde d’un métis, classé parmi les noirs , est une victoire de la démocratie , une victoire pour les africains-américains sur l’oppression et les inégalités , une belle victoire pour les Etats-Unis d’Amérique d’abord mais aussi et surtout pour l’espoir dans le monde entier qui ne peut laisser indifférent le chrétien français...

dimanche 23 novembre 2008

2008 : Obama remporte l'investiture démocrate

En juin 2008, le démocrate Barack Obama remporte l'investiture de son parti pour la Présidentielle. Première étape clé dans la course qui le mènera à la Maison Blanche. Le 4 juin 2008, Barack Obama remporte l'investiture démocrate. Avec les 2 dernières primaires dans le Dakota du Sud et le Montana, Barack Obama obtient le nombre nécessaire de délégués pour devenir le candidat démocrate à la présidentielle américaine...

Source : rmc.fr

2004 : Obama électrise la foule de la Convention démocrate

En 2004, Barack Obama sort de l'ombre à la convention démocrate, avec un discours qui fait date dans sa carrière : The Audacity of Hope. Le 27 Juillet 2004, pour l'investiture de John Kerry, Barack Obama, encore inconnu, magnétise la foule de la convention nationale démocrate à Boston, avec un discours intitulé « The Audacity of Hope » (L'audace d'espoir). Très éloquent, il y prône une Amérique réconciliée : « Il n'y a pas une Amérique noire, une Amérique blanche, une Amérique hispanique, il y a une Amérique des Etats-Unis.» ...                          Source : rmc.fr

1990 : Obama préside la Harvard Law Review

En 1990, Barack Obama étudie le droit à Harvard. Il est alors élu Président de la prestigieuse revue de l'université. Retour sur une date qui a marqué sa vie. Le 6 février 1990, étudiant en droit à Harvard, Barack Obama est élu président de la revue de l'université, Harvard Law Review. A 28 ans, il est le premier noir à accéder à ce poste au sein de la revue la plus prestigieuse du pays. Il sort diplômé "magna cum laude" (mention bien) en 1991...

Source : rmc.fr

vendredi 7 novembre 2008

Citoyen du monde

Dans le cabinet d'avocats où il entre ensuite, il fait la connaissance d'une brillante consoeur noire, Michelle - « Le pilier de notre famille, l'amour de ma vie » - la mère de ses deux filles, Malia, 10 ans, et Sasha, 7 ans. Fier de sa citoyenneté américaine, celui qui a des membres de sa famille « de toutes races et de toutes couleurs de peau sur trois continents », s'affirme aussi « citoyen du monde ». À Berlin, en juillet, il souhaite que soient abattus les murs entre les peuples. Il se dit prêt à s'attaquer à tous les grands problèmes de la planète, du réchauffement climatique au conflit israélo-palestinien.

Obama incarne le rêve de Martin Luther King

Moitié Noir, moitié Blanc, sa couleur de peau n'a pas constitué un obstacle. Obama a su faire de son métissage un atout, un symbole de l'Amérique elle-même. Né à Hawaï, d'un Kényan musulman et d'une Blanche du Kansas, il incarne le rêve que fit Martin Luther King, il y a quarante-cinq ans : une société où les enfants noirs et blancs auraient les mêmes chances. Il souligne que les problèmes de l'Amérique - deux guerres, la menace terroriste, les crises économiques et climatiques - ne sont « ni blancs, ni noirs, ni latinos, ni asiatiques », mais concernent chacun.Martin-Luther.jpg

Alexis K : La victoire appartient a la démocratie américaine!!!!

BarackObama2005.jpgCe n'est pas un noir qui a gagné c'est plutôt le peuple américain qui s'exprime encore une fois en disant tout haut que c'est un grand pays, un pays qui regorge de gens de toute race, toute couleur, toute provenance et enfin un peuple qui a vécu toutes les expériences du monde les bonnes et les mauvaises! Ils ont gagné ils viennent de montrer qu'ils incarnent l'exemple de la démocratie! Le challenge reste évidemment celui de redonner aux USA sa crédibilité aux yeux du monde!!! Bravo Barak tu représentes tout le monde!

Une leçon d'histoire

La classe politique française de gauche ou de droite a salué la victoire d'Obama. Mais quelle hypocrisie? Cette classe politique a toujours été le principal frein de l'intégration des jeunes issus de l'immigration et qui a peur de la discrimination positive. Sans une loi, les esprits chagrins de la bonne société ne sont pas près à abolir des privilèges d'un temps révolu. Les américains viennent de donner une leçon d'humanisme, de progrès, de liberté et de démocratie au monde dit civilisé de la vieille Europe. Nous devons en tirer les conséquences.

Tout est possible

"Si jamais quelqu'un doute encore que l'Amérique est un endroit où tout est possible, qui se demande si le rêve de nos pères fondateurs est toujours vivant, qui doute encore du pouvoir de notre démocratie, la réponse lui est donnée ce soir", a déclaré Barack Obama, dans son discours de victoire, mardi soir, à Chicago.

vendredi 31 octobre 2008

ENFIN

Le nouveau président américain s’appelle Barack Obama
Le sénateur de l’Illinois a été élu 44e président des Etats-Unis

Les Américains ont choisi le démocrate Barack Obama lors du scrutin présidentiel de ce mardi. C’est la première fois qu’un Africain-Américain accède à la magistrature suprême aux Etats-Unis. « Le changement est arrivé », a déclaré Barack Obama lors de sa première allocution de président élu.

Source : www.afrik.com