Moitié Noir, moitié Blanc, sa couleur de peau n'a pas constitué un obstacle. Obama a su faire de son métissage un atout, un symbole de l'Amérique elle-même. Né à Hawaï, d'un Kényan musulman et d'une Blanche du Kansas, il incarne le rêve que fit Martin Luther King, il y a quarante-cinq ans : une société où les enfants noirs et blancs auraient les mêmes chances. Il souligne que les problèmes de l'Amérique - deux guerres, la menace terroriste, les crises économiques et climatiques - ne sont « ni blancs, ni noirs, ni latinos, ni asiatiques », mais concernent chacun.Martin-Luther.jpg