Jeremiah_Wright.jpgCette vision apaisée n'a pas toujours été la sienne. Enfant élevé par une mère seule, ballotté entre l'Indonésie, le Kansas et Hawaï, sa quête d'identité le porte d'abord à rechercher ses racines africaines. C'est ainsi qu'il adhère à l'Église du révérend Jeremiah Wright dont il devra désavouer, pendant sa campagne, les excès anti-Blancs. Entre ses études à l'université Columbia et à Yale, dont il sortira diplômé en droit, cet intellectuel s'installe, pendant plusieurs années, dans les ghettos noirs de Chicago, comme travailleur social.